• Les Copains D'abord

Manger bien et bien vivre !




Manger bien, manger plus, manger moins, manger mieux, tout le monde y va de ses convictions et c’est tant mieux ! Ainsi le marché de l’alimentation se dédouane d’un dictat bien-pensant du « il faut » par un « j’aime ça » individuel, bien identifié en tendance par un géant de la restauration….

Dans cette diversité de goûts plus que jamais indispensable à nos libertés culturelles et sociales un retour vers le vrai, le pur, le simple et l’anti-industriel s’impose à tous avec ses moyens.

Les halles et marchés, ces places authentiques et conviviales qui permettent de se faire plaisir en groupe ou en solo autour d’une diversité de goûts et d’odeurs gourmandes, sont un des exemples concrets des nouvelles attentes plurielles du bon pour le fast-good et fast casual basés sur les produits de qualité en circuits courts.

Loin la mode des « concepts », le vrai et l’authentique, comme la responsabilité collective de manger dans le respect de l’environnement s’invite à nos tables, que ce soit pour des produits bruts, semi transformés ou prêts à manger avec en fond la forte identité vernaculaire des terroirs ou des cuisines du monde.

C’est dans cette diversité gustative que le végétal reprend une place, souvent oubliée, par ce besoin inné de frais et local ou d’alternatives vegan… et s’inscrit dans notre responsabilité écologique naturelle… et non pas le contraire, comme, le suggérerait la foire aux labélisations culpabilisantes prétendues apolitiques ou responsables. Un marketing légitime mais indéniable pour sauver des parts de marché.

Toute cette amplification des besoins authentiques libère la flexibilité perdue de nos régimes alimentaires, de nos moments de convivialités, du respect des goûts de l’autre et de nos dépenses associées pour voir une filière en profonde mutation : mais quel bonheur ! Ensemble, l’on se retrouve dans des lieux de vie et d’échange autour de l’alimentation et l’on créé des bons souvenirs. Bien manger en bonne compagnie est l’expérience sociale préférée de tout épicurien qui se respecte ! Vivre en simplicité, partager avec générosité, manger avec convivialité… ce sont les rouages du plaisir : Vrai et essentiel.

Les collectivités et leur terroir alimentaire ont bien compris l’enjeu pour la dynamique de leur territoire d’animer les centres villes et centres de vie des marchés, halles conviviales et terrasses, pour le vivre ensemble et consommer intramuros dans l’esprit propre à chaque identité ancestrale. Les artisans indépendants locaux sont ainsi mis en avant et c’est toute l’identité gustative de chaque terroir qui est valorisée tout en favorisant le lien social. Un engrenage vertueux pour revitaliser les centres villes délaissé ces dernières années au profit de centres commerciaux et autres ZAC aseptisés.





Pour le collectif Les Copains d’A-Bord, https://www.trouverlecap.com , accompagner tous les restaurateurs, cafés, et faiseurs de lieux de vie dans l’évolution des modes de vie est un engagement pour que leur succès en reste un. Il n’est plus aujourd’hui question d’une simple amélioration de l’image ou de la déco : il est question d’authenticité et d’honnêteté commerciale pour un consommateur plus informé et plus agile que jamais. Exit les marques et chaines qui seraient sur-promettantes et au gout lissé du nord au sud et de l’est à l’ouest.

Être vrai et simple, est sans doute l’exercice le plus difficile dans un moment où des générations entières se méfient des promesses trop belles, trop parfaites, trop uniques…

Certes l’inflation et le coût des matières premières perturbent pour quelques temps producteurs et consommateurs, mais nous y sommes ! Le naturel, le sincère et le local changent radicalement la distribution et les services « chainéisés » des franchises et autres concepts trop calibrés ; tout cela amplifié et magnifié par les nouveaux chefs hors cadre, souvent Top !

Et si l’authenticité et la convivialité étaient la clé pour fédérer les communautés de nos villes et villages à travers une expérience singulière et sincère ?

Le bonheur ne se trouve-t-il pas dans les choses simples de la vie ?

Manger bien et bien vivre !



0 vue0 commentaire